MALAGA FOOTBALL CLUB…en vélo !

Qu’est-ce qu’une fille de Widnes fait à écrire un blog sur le club de football de Malaga ?  Eh bien, venant d’une ville située entre Liverpool et Manchester, on pourrait penser que le football m’intéresse. Cependant, ce n’est que depuis que je vis en Espagne que je m’y intéresse vraiment.  De 2005 à 2007, j’ai vécu à Barcelone. Pendant ces deux années, le Barça a gagné à peu près tout ce qu’il y avait à gagner. Naturellement, j’ai été emporté par toute l’excitation, les parades et les fêtes de la victoire. J’ai était emporté par l’engouement de la population locale ! 

Lorsque je suis revenue à Malaga, j’ai assisté à quelques matchs du Malaga FC. J’ai alors commencé à tout apprendre sur le club local. Sans être une experte en football, j’espère que vous apprécierez ces histoires et anecdotes que je partage avec vous, ainsi que mes suggestions pour visiter certains sites du Malaga Football Club – en vélo, bien sûr !


Malaga Football Club – un peu d’histoire
Les origines du Malaga Football Club
Le Malaga Football Club a été fondé en 1904. Malgré sa longue histoire, de nombreux autres clubs espagnols l’ont précédé. Le football moderne a été introduit en Espagne par des travailleurs migrants britanniques dans les mines de RioTinto à Huelva au 19ème siècle.  La première équipe du Malaga Football Club jouait contre les marins étrangers qui accostaient dans le port de Malaga.

Le Malaga FC aujourd’hui
Actuellement, le Malaga Football Club joue dans la deuxième division de la ligue espagnole de football : « La Liga ». Le Malaga F.C. est le seul club de toute l’histoire du football espagnol à être descendu en deuxième et troisième divisions et à être remonté en première division le plus souvent – environ VINGT fois ! En fait, son surnom est « el equípo ascensor » – l’équipe des ascenseurs. Donc, comme vous pouvez l’imaginer, chaque fois qu’ils sont montés en première division, les célébrations sont presque plus grandes que lorsque l’Espagne a gagné la coupe du monde.
Au fil des années, le Malaga Football Club a porté plusieurs noms :
Malaga FC (1904), Malaga CF (1907), Malagueno FC (1912), Malaga FC (1915), FC Malagueno (1920), Malaga FC (1921), Real Malaga FC (1927), Malaga Sport Club (1930), CD Malacitano (1933-1983), CD Malaga (1941) …pour n’en citer que quelques-uns !

Le premier terrain de football du Malaga FC
Il est intéressant de noter que le premier « terrain de football officiel » du Malaga Football Club se trouvait à Baños del Carmen. Il a été inauguré en 1918. Apparemment, à l’époque, le club n’avait qu’un seul ballon de football lorsqu’il jouait à Baños del Carmen. Par conséquent, chaque fois que le ballon était envoyé dans la mer, il fallait arrêter le jeu. Patiemment, le public et les équipes attendaient pendant que le ramasseur de balles ramait en mer pour récupérer le ballon.

Old photo Malaga football club
Match de football à Baños del Carmen au début du 20e siècle

Baños del Carmen

Baños del Carmen est un ancien « balneario » (station balnéaire) qui était, et est toujours, l’un des lieux de rencontre les plus populaires de la ville. Il s’agit d’un charmant bâtiment ancien situé au bord de la mer, au bout de la promenade de Malaga. Il se trouve à seulement 4 km du magasin MALAGA BIKE. Profitez d’une belle balade à vélo le long du front de mer jusqu’au premier terrain de football du Malaga Football Club en suivant notre itinéraire cycliste de la côte est.

Banos del Carmen
Baños del Carmen aujourd’hui

LE STADE DU CLUB DE FOOTBALL DE MALAGA

Depuis 1941, La Rosaleda – qui signifie littéralement Jardin des Roses – est le stade du Malaga F.C. Avec une capacité d’un peu plus de 30 000 places, c’est le 18e stade d’Espagne et le 4e d’Andalousie. Facile d’accès en vélo, vous pouvez vous y rendre à vélo et faire la visite du stade et du musée du Malaga FC.

Football stadium with logo Malaga FC
L’intérieur de LA ROSALEDA, le stade du club de football de Malaga.

Le personnel du stade est très favorable aux vélos. Ils vous laisseront garer les vélos à l’intérieur du stade pendant que vous faites la visite. (N’essayez pas de faire ça à Old Trafford !) Après la visite du stade, pourquoi ne pas continuer quelques kilomètres de plus et visiter les jardins botaniques et le barrage de Limonero ?  Bien entendu, vous serez récompensé par une vue imprenable sur la ville et les montagnes.

LA ROSALEDA  ACCUEILLE LA COUPE DU MONDE

En 1982, l’Espagne a accueilli la Coupe du monde. Le Malaga F.C. était ravi que son stade soit choisi pour accueillir certains des matchs. Principalement parce qu’ils savaient qu’ils allaient apporter des améliorations au stade. De plus, les entreprises locales se frottaient les mains en anticipant de grandes retombées financières.

Cependant, une fois le tirage au sort effectué, leur joie s’est quelque peu estompée. Ils avaient espéré le Koweït pour que les riches Arabes viennent dépenser tous leurs dinars koweïtiens. Ils n’ont pas eu le Koweït – ils ont eu la Nouvelle-Zélande, la Russie et l’Ecosse. N’oubliez pas que nous parlons de 1982 et que le hooliganisme dans le football était très répandu en Grande-Bretagne.

Naturellement, les habitants du pays appréhendaient beaucoup que ces Écossais viennent détruire leur ville. Quoi qu’il en soit, la finale a opposé la Russie à l’Écosse, que la presse espagnole a surnommé « Vodka contre Whiskey ». L’Écosse a battu la Russie et, à la grande surprise des habitants, la presse a rapporté le lendemain que les Écossais s’étaient simplement enivrés, avaient chanté des chansons et avaient sauté dans les fontaines.

L’histoire récente du MALAGA FOOTBALL CLUB

En 2010, le cheik qatari Al Thani a acheté le club. Cette année-là, le plus grand nombre d’abonnement pour la saison de toute l’histoire du Malaga Football Club a été vendu. Même le maire en a acheté un !

Le cheik a engagé Manuel Pellegrini comme entraîneur. (Pellegrini avait été renvoyé du Real Madrid avant de venir à Malaga. Mourinho l’a remplacé comme entraîneur à Madrid). Le cheik (ou « el jeque » en espagnol) a signé quelques grands joueurs pour la saison 2010-11. Par exemple : Martín Demichelis, Julio Baptista, Salomón Rondón et Eliseu.   Cette saison-là, le Malaga Football Club a terminé 11e de la ligue espagnole.

Al Thani a continué à signer d’autres grands noms pour la saison 2011-12. Nacho Monreal, Jeremy Toulalan, Joaquín, Santi Cazorla et l’ancien joueur néerlandais de Madrid et de Manchester United, Ruud Van Nistelrooy.  (D’ailleurs, des années plus tard, à MALAGA BIKE, nous avons eu le plaisir d’avoir Van Nistelrooy sur notre City Bike Tour).

Ruud van Nistelrooy with the MALAGA BIKE team in front of the MALAGA BIKE shop
Ruud van Nistelrooy avec l’équipe de MALAGA BIKE

Le Malaga Football Club a terminé à la 4e place de la Liga cette saison-là. Par conséquent, pour la première fois dans l’histoire du club, ils se sont qualifiés pour jouer la Ligue Des Champions.

Au cours de cette saison, le Real Madrid devait venir jouer contre Malaga à la Rosaleda.  Lors d’une conférence de presse la veille du match, leur célèbre entraîneur, Mourinho, a entrepris de saper Pellegrini- probablement pour le décontenancer avant le match.  Il a déclaré aux journalistes que si le Real Madrid le mettait à la porte, il n’irait JAMAIS à Malaga, il irait dans un grand club en Angleterre ou en Italie, mais à Malaga ? JAMAIS !

Eh bien, les Malagueños sont devenus fous. La presse était dans la rue pour demander à tout le monde ce qu’ils pensaient des commentaires de Mourinho. De façon hilarante, le président de l’office du tourisme de la Costa del Sol a été cité comme disant : Nous ne voulons pas de Maurinho à Malaga, même pas en tant que touriste !

Le MALAGA FOOTBALL CLUB en CHAMPIONS LEAGUE

J’ai moi-même vécu l’expérience de cette année « championne » à Malaga. Je peux honnêtement dire que ce fut l’une des années les plus excitantes de ma vie à Malaga. Tout le monde est devenu un fan du Malaga Football Club ! L’excitation était palpable.

Incroyablement, le club est arrivé en quart de finale. Ils gagnaient 2-1 contre Dortmund et à la dernière minute, suite à des décisions arbitrales douteuses, Dortmund a marqué deux buts et c’était la fin de l’épopée de Malaga en Ligue des Champions.

Cependant, le retour au pays a été une gigantesque fête de rue et l’accueil réservé à l’équipe était digne des vainqueurs de la Ligue des champions.

Bus surrounded by fans Rosaleda
Des supporters enthousiastes accueillent le retour du Malaga FC après sa défaite en Ligue des champions contre Dortmund.

Au cours des années suivantes, le club a connu de nombreux problèmes financiers. Al Thani n’a pas payé les joueurs et l’UEFA a interdit au club de participer à la coupe d’Europe 2013-14.

Depuis lors, le club est resté en deuxième division.  Même si EL JEQUE le cheik Al Thani était responsable des dettes accumulées et de l’interdiction de l’équipe dans les compétitions européennes, il est difficile de trouver des voix dissidentes à son égard à Malaga. Pourquoi ? Parce qu’il nous a donné l’année de football la plus excitante de TOUS les temps lorsque Malaga était en Ligue des Champions. On s’en souviendra toujours avec fierté et émotion.

Some grafitti near the Malaga Football stadium showing support for EL JEQUE- the owner of the club
Des graffitis près du stade de Malaga montrant un soutien à EL JEQUE, le propriétaire du club

MALAGA FOOTBALL CLUB – L’équipement

Dans le reste de l’Espagne, l’équipe de football de Malaga est connue sous le nom de « los Blanciazules » – les blancs et les bleus.  Donc, oui, vous l’avez deviné, leur premier équipement officiel est bleu et blanc. Le bleu est censé représenter notre ciel presque constamment bleu et le blanc l’écume de la mer. Vous pouvez acheter des articles du Malaga FC dans les différentes boutiques officielles du Malaga FC situées dans la ville et, bien sûr, au stade.

MALAGA FOOTBALL CLUB – les supporters

Avant de parler des supporters, nous devons parler de nourriture. Enfin, je devrais dire de poisson. Et d’un poisson en particulier.  L’un des plats les plus typiques que vous pouvez goûter à Malaga est le « boquerones » – des anchois frais frits ou marinés dans du vinaigre. En fait, le surnom des Malagueños en dehors de Malaga est BOQUERONES. Je pensais que c’était parce qu’ils mangeaient beaucoup de boquerones ici mais c’est en fait parce que les eaux autour d’ici sont pleines de …oui !…boquerones.

Quoi qu’il en soit, revenons au sujet qui nous intéresse – les supporters.  L’un des plus grands clubs de supporters du Malaga F.C. s’appelle « Frente Boqueron », ce qui signifie « Front de l’anchois » ! Malheureusement, un nom aussi peu menaçant ne rend pas justice aux « idéaux » du groupe.

Très à droite, le groupe est célèbre pour avoir fait des saluts hitlériens lors des matchs, avoir détruit les sièges des stades et avoir été fondamentalement agressif et violent. Pas le genre de comportement qu’évoque un anchois frais !

Le Frente Boqueron est une « peña ». Peña signifie rocher mais peut aussi signifier un club social ayant un intérêt commun particulier. L’idée étant que le groupe est tellement uni qu’il est aussi solide qu’un rocher.

Le Malaga F.C. compte environ 38 peñas. L’extrême opposé du Frente Boqueron est le Malaga Hinchas. Hincha signifie en gros fan de football et ce groupe est le plus grand de toutes les peñas. Il est célèbre pour ne jamais cesser d’encourager son équipe, même si elle joue très mal. C’est très amusant de se trouver au milieu d’eux, car il paraît que la moitié du temps, ce qui se passe dans la foule n’a rien à voir avec ce qui se passe sur le terrain. 

L’armée de Guiri

Une peña très particulière est l’ARMÉE DE GUIRI. Guiri est le nom que les Espagnols donnent aux étrangers. La Guiri Army est un groupe d’expatriés anglais vivant le long de la côte qui viennent en car de Benalmadena pour encourager leur équipe. Ils déploient un énorme drapeau anglais pendant chaque match.

The Guiri Army- a Malaga Football Club supporters club- made up of mainly English ex-pats.
La Guiri Army – un club de supporters du Malaga Football Club – est composé principalement d’ex-patriés anglais.

Un jour, lors d’un match où Malaga perdait lourdement et où les supporters étaient désespérés, l’un des membres de la Guiri Army a arraché son haut, a attrapé un drapeau voisin et a couru tout le long du stade. Il s’est arrêté à l’autre bout du stade, a agité le drapeau pendant quelques minutes, puis a refait toute la longueur du stade en courant.

À partir de là, c’est devenu une tradition à chaque match, tous les Hinchas espagnols chantent la chanson de Rocky et crient : Esa guiri esa guiri hey!hey!hey !

Lorsque Malaga a participé à la Ligue des champions, la tradition du guiri agitant le drapeau a été arrêtée. Malgré cela, les supporters du Malaga FC ont remporté le prix du 12ème homme pour leur soutien lors des matchs à l’extérieur en Ligue des champions.

Il y a environ 3000 fans étrangers du Málaga F.C. à chaque match à domicile.

Dutch Malaga Football Club fan at a match in the Rosaleda stadium
Fan néerlandais du Malaga Football Club lors d’un match au stade Rosaleda

Si vous avez l’intention d’assister à un match lors de votre visite à Malaga et que vous voulez vous sentir dans la foule, pourquoi ne pas apprendre les paroles de l’hymne du Malaga Football Club ? La seule écoute de « Malaga- la Bombonera » vous mettra dans l’ambiance, c’est sûr !

ANTONIO BANDERAS & MALAGA F.C.

Saviez-vous qu’Antonio Banderas, l’acteur hollywoodien mondialement connu, est né à Malaga ? Il n’est pas possible de parler de Malaga sans mentionner son nom, car il est le meilleur ambassadeur de la ville que l’on puisse demander. 

Ce que vous ne savez probablement pas, c’est que le rêve d’enfance d’Antonio était de devenir footballeur professionnel. Cependant, à l’âge de 14 ans, il s’est cassé le pied, ce qui a mis fin à ce rêve. Apparemment, il assiste à tous les matchs de Malaga qui se déroulent lorsqu’il est en ville.

LE CLUB DE FOOTBALL DE MALAGA ET LES TRADITIONS RELIGIEUSES

Il y a quelques décennies, il y avait encore plus d’églises à Malaga qu’aujourd’hui. Il y avait également de nombreux couvents. L’un des nombreux terrains de football du Malaga FC au fil des ans se trouvait dans une rue appelée « Christ de l’Épidémie » (Calle Cristo de la Epidemia).

Il était situé à côté de l’un des plus grands couvents de la ville. Lorsqu’un tir manquait le but, le ballon atterrissait dans le patio du couvent. Comme les joueurs n’avaient qu’une seule balle, ils devaient implorer les religieuses pour la récupérer. Cependant, les religieuses ne voulaient pas rendre le ballon tant que les joueurs ne faisaient pas un petit don au couvent. (Certains joueurs soupçonnaient les religieuses de prier pour qu’ils manquent le but).

Traditions des clubs de football espagnols

L’Espagne étant un pays catholique, il est de tradition que les clubs de football aillent faire une offrande florale à leur vierge préférée en remerciement de toute victoire obtenue. La Vierge du Malaga F.C. est la Virgen de la Victoria, la vierge de la Victoire – la patronne de Malaga, logée dans une église du même nom – la iglesia de la Victoria.

Malheureusement, le FC Malaga n’a jamais eu l’occasion de « remercier » la vierge pour une victoire car il n’a jamais vraiment gagné quoi que ce soit. Cependant, ils s’y rendent au début de la saison afin de prier pour une victoire.  Et, comme si cela ne suffisait pas, ils se rendent dans une autre église pour faire une offrande à la Divina Pastor, le Divin Berger, le saint patron du sport.

Pourquoi ne pas vous rendre à vélo à l’Iglesia de la Victoria et visiter son impressionnante crypte ?

Skeletal decor at the Buena Vista Crypt, Malaga
Décor squelettique à la crypte de Buena Vista, Malaga

C’est l’une de nos 5 choses insolites à voir à Malaga – en vélo.

J’espère que la fortune du Malaga Football Club va changer dans les années à venir. Je recommande à tous les amateurs de football d’assister à l’un des matchs. C’est très divertissant – et presque toujours chaud ! Vous pouvez acheter des billets en ligne, au stade ou dans l’une des boutiques officielles du Malaga FC.

Categories