Cyclisme à Malaga – Route de la Côte Est à Rincón de la Victoria

Sans aucun doute, c’est l’un de nos itinéraires préférés pour faire du vélo à Malaga !

Choisissez parmi plusieurs de nos vélos de ville ou de randonnée confortables à louer et profitez de votre balade à Malaga.

Toujours le long de la mer, vous pouvez parcourir environ 20 km à vélo, relativement à l’écart du trafic. Évidemment, ce n’est pas pour rien que nous appelons cet itinéraire de la côte le « no-brainer » qui veut dire « sans prise de tête ». Nous pensons que c’est exactement le genre d’activité dont vous avez besoin pendant vos vacances !

Distances pour cet itinéraire autoguidé en vélo à Malaga le long de la côte est, depuis notre magasin jusqu’à :

Pedregalejo – 4 km | El Palo – 7 kms | La Cala de Moral – 12 kms | Rincon de la Victoria – 14 kms | Chilches – 20 kms | Nerja – 54 kms

À l’heure où nous écrivons ces lignes, les cyclistes peuvent circuler dans le port de Malaga et sur les voies à 30km/h.

Néanmoins, sur d’autres parties de la côte, gardez un œil sur les panneaux qui indiquent où vous pouvez et ne pouvez pas faire du vélo.

LE PORT (Muelle Uno et la Palmeral de las Sorpresas)

Cycling along the Palmeral de las Sorpresas in the port of Malaga.
Cyclisme le long du Palmeral de las Sorpresas dans le port de Malaga.

Dans les années 1800, le port de Malaga était une ruche d’activités commerciales.

C’était le deuxième plus grand port d’Espagne après Barcelone et sans doute l’un des plus importants d’Europe.

Ses principales exportations étaient le célèbre vin doux de Malaga, les raisins secs, les amandes, les olives et les figues.

Plus tard, le port est devenu une partie négligée de la ville. Il était rempli d’entrepôts abandonnés et de bâtiments délabrés.

La marina moderne de Malaga d’aujourd’hui est le résultat d’une rénovation massive. L’ouverture officielle a eu lieu en 2011. Elle a complètement transformé la zone, et même la ville. À notre avis, il offre un merveilleux contraste entre la vieille ville et le nouveau port moderne.

De nos jours, il n’est pas rare de voir les méga-yachts des riches et célèbres amarrés ici. De même, les bateaux de croisière s’y rendent toute l’année. Les restaurants et les bars sont animés jour et nuit par les habitants et les touristes.

En traversant le port de Malaga à vélo, vous pouvez apercevoir une vieille chapelle nichée entre tous les magasins et restaurants glamour. Il s’agit d’une chapelle construite pour les marins. Elle date de 1531.

« La Farola » – Le phare

La Farola- the lighthouse of Malaga.
La Farola- le phare bien-aimé de Malaga

Ce phare très apprécié de la ville prétend être l’un des deux phares « féminins » d’Espagne. (Tous les autres sont « El Faro »). Tournez à gauche au niveau du phare pour accéder à la plage de la Malagueta, la plage la plus proche de la ville. Pourquoi ne pas vous arrêter pour prendre une photo de la « sculpture de sable » de la Malagueta ?

Des sardines sur un bâton !

Espeto de Sardinas- fresh sardines cooked on the beach bar boat barbecues
Espeto de Sardinas – sardines fraîches cuites sur les barbecues des bateaux de la plage.

En faisant du vélo le long de la plage de Malaga, vous allez d’abord sentir puis voir l’un des plats les plus célèbres de Malaga. Il s’agit bien sûr des délicieux espetos de sardinas ! Les « espeteros » cuisinent les sardines sur les barbecues des bateaux ouverts. L’espeto est le bâton sur lequel le poisson est embroché. Ils coincent ensuite l’espeto entre des morceaux de bois d’olivier brûlant pour fumer le poisson. En effet, vous pouvez trouver des sardines dans toute la Méditerranée, mais croyez-nous, pas comme celles-ci !

Le saviez-vous ?

La meilleure façon de manger des sardines, et la plus facile, c’est avec les doigts. De cette façon, vous évitez toutes les arêtes et, en plus, elles ont meilleur goût de cette façon !

Au bout de la piste cyclable, vous verrez un grand et vieux bâtiment blanc avec des colonnes appelé.. :

Pédalez dans Malaga jusqu’à El Balneario – Baños del Carmen

Banos del Carmen
Banos del Carmen

Datant de 1918, il s’agissait à l’origine d’une station balnéaire/spa. C’était l’un des endroits les plus populaires et les plus branchés de Malaga. Outre les luxueux pavillons de style arabe et les cages géantes remplies d’oiseaux tropicaux, il y avait même une fontaine qui faisait jaillir du vin de Jerez – pas de l’eau – du VIN !

Cette époque est révolue depuis longtemps. Cependant, c’est toujours l’un des endroits les plus aimés et les plus populaires de la ville pour les Malagueños. C’est clairement l’endroit idéal pour se détendre. Profitez de la vue, écoutez de la musique live (le week-end) et entendez les vagues s’écraser sur les rochers.

 Entrance to Banos del Carmen
Entrance to Banos del Carmen

Le saviez-vous ?

L’un des premiers « terrains de football » du Malaga F.C. se trouvait à Baños del Carmen.

À l’époque, l’équipe n’avait qu’un seul ballon. Par conséquent, chaque fois que le ballon entrait dans la mer, ils arrêtaient le jeu pendant que le ramasseur de balle, qui était assis dans une barque dans la mer, ramait pour sauver le ballon !

Continuons notre route de la côte est de Malaga à vélo ! Tournez à droite dans la première rue après la fin de la piste cyclable. Cela vous amènera dans :

PEDREGALEJO – un ancien quartier de pêcheurs.

Il vaut la peine d’être visité, même si vous devrez pousser le vélo sur la promenade dans cette zone et à El Palo.

C’est un quartier plein de jolies petites maisons et de nombreux restaurants. Les criques peu profondes proches de la promenade sont parfaites pour les jeunes enfants. Les bateaux de pêche en bois colorés que vous voyez sont typiques de cette région.

PEDREGALEJO – traditional wooden fishing boat
PEDREGALEJO – bateau de pêche traditionnel en bois

À ses début, dans les années 1850, Pedregalejo était un quartier de pêcheurs très pauvre. Ainsi, les premières maisons étaient de simples cabanes en bois avec des toits en tôle. Évidemment, ces cabanes ont évolué pour devenir les pittoresques maisons à un ou deux étages que l’on peut voir aujourd’hui. Totalement différent du reste du littoral de la Costa del Sol, vous ne trouverez ici aucune tour d’habitation ou hôtel.

Au début de la promenade, vous pouvez voir un grand bâtiment blanc à votre droite : ASTILLEROS NERO – un très vieux chantier naval. D’après ce que nous savons, un chantier naval se trouve ici depuis l’époque phénicienne.   Aujourd’hui, c’est un « MUSEO VIVO » – un musée vivant. Si les portes sont ouvertes, entrez et voyagez dans le temps pour voir l’art de la construction de bateaux à la main. (L’entrée est gratuite mais les dons sont les bienvenus).

Le saviez-vous ?

Le nom de ces bateaux de pêche en bois colorés est JABEGAS. Leur conception remonte probablement à l’époque phénicienne. En fait, ils sont encore construits à la main sur la plage aujourd’hui.

Lisez notre blog pour plus d’informations sur les activités à faire à Pedregalejo.

Continuez le long de la promenade et passez le pont à arches bleues pour entrer dans le quartier d’EL PALO

Quartier EL PALO

Un vieux quartier de pêcheurs similaire où vous pouvez parfois trouver les célèbres espetos de sardinas pour seulement 1,50€ !

Et enfin, tout au bout de la promenade se trouve l’un des restaurants les plus populaires de Malaga. EL TINTERO est aussi bien aimé des locaux que des touristes.

Un endroit unique pour manger du « pescaito frito », le plat typique de poisson frit. Ne demandez pas de menu, il n’y en a pas !

Les serveurs viennent avec les plats préparés. Ils crient le nom des aliments et vous prenez ce qui vous plaît. Lorsque vous avez terminé, ils comptent les assiettes et les verres sales sur la table et écrivent « l’addition » sur la nappe en papier.

Il est préférable d’y aller quand il y a beaucoup de monde pour profiter pleinement de l’expérience. Cependant, il est également important de s’y rendre « juste » avant l’heure du déjeuner espagnol, entre 13 et 13 h 30. (Ils ne prennent pas de réservations).

En savoir plus sur El Tintero.

Le saviez-vous ?

Vous vous demandez peut-être ce que signifie le nom « El Palo ». En espagnol, un « palo » est un bâton. Une légende locale raconte qu’il y a eu un naufrage dans la région. Le mât du navire est resté hors de l’eau pendant de nombreuses années. Les marins l’utilisaient comme point de référence pour communiquer leur position, par exemple : Nous sommes à 3 kilomètres de ‘el palo’.

Si vous êtes à Malaga le 16 juillet, El Palo est l’endroit où vous devez vous rendre pour les célébrations du jour de la Vierge del Carmen, la sainte patronne des marins. Une fête vraiment charmante !

En vélo jusqu’à la plage de Peñon del Cuervo

Au bout de la promenade d’El Palo, il y a une colline.  Montez la colline, suivez la route et vous verrez une station-service REPSOL. Allez derrière la station-service et vous arriverez à ce que nous appelons romantiquement la « plage de la cimenterie », car il y a une cimenterie derrière la plage.

La cimenterie est l’une des plus anciennes industries de Malaga – elle a plus de 100 ans. Impressionnant, non ? Mais nous pensons que la plage et la mer avec son rocher en saillie sont bien plus impressionnantes. Le rocher – « el peñon » – donne son nom à cette plage.

Pourquoi ne pas nager jusqu’au rocher, y grimper et sauter dans la mer pour se rafraîchir à mi-parcours ?

Cycling in Malaga to Peñon del Cuervo a.k.a The Cement Factory Beach is a must!
Peñon del Cuervo

Vous remarquerez certainement aussi une vieille tour de pierre sur une colline. En faisant du vélo à Malaga sur cette route de la côte est, vous verrez trois de ces tours défensives datant du 14ème siècle. Cette tour particulière a été construite en 1574.

Vous pouvez trouver ces tours de guet tout le long de la Costa del Sol. Elles ont été construites pour prévenir de l’arrivée des pirates. Pour cette raison, des signaux de fumée étaient utilisés pendant la journée et des feux pendant la nuit.

Le saviez-vous ?

Le chemin ici s’appelle EL CAMINO DE LOS CANADIENSES. (Le chemin des Canadiens) nommé d’après un médecin canadien, Norman Bethune. Il était ici pendant la guerre civile espagnole. Il a aidé de nombreux Malagueños blessés sur ce même chemin. Malheureusement, ils essayaient d’échapper à la prise de contrôle de Malaga par les fascistes en 1937. Tragiquement, des avions allemands et des navires italiens les ont bombardés pendant leur voyage, provoquant un terrible massacre. 

La Cala del Moral à vélo

En pédalant à Malaga le long de la côte est, vous passerez bientôt au-dessus d’une rivière (généralement) asséchée et entrerez dans une autre zone de plage appelée La Cala del Moral.

The beach at La Cala del Moral
La plage de La Cala del Moral

Veuillez tenir compte du panneau de signalisation au début de la promenade. Il indique aux cyclistes la direction de la plage. Il est interdit de faire du vélo sur la promenade.

Le sable est préparé pour les cyclistes et les coureurs – beau et compact

Faire du vélo à Malaga jusqu’à Rincón de la Victoria

Après avoir fait du vélo sur le sable, vous pouvez ensuite emprunter la piste cyclable qui vous emmène à travers une série d’impressionnants tunnels creusés dans la roche. Ces tunnels, qui se trouvent juste avant la ville de Rincón de la Victoria, ont été construits à l’origine pour un train qui allait de Malaga à Vélez. Il s’agissait d’un train de passagers et de marchandises.

Cycling through the old train tunnels to Rincon de la Victoria
Traverser à vélo les anciens tunnels ferroviaires jusqu’à Rincon de la Victoria

Le saviez-vous ?

Le train de Malaga à Velez était connu sous le nom de la Cochinita (petit cochon) car lors de son premier voyage, il a écrasé un troupeau de porcs, dont la majorité a fini en chorizo !  Le train a cessé de circuler en 1960.

Juste après le dernier tunnel, prenez rapidement à droite et allez jusqu’au sanctuaire de la Virgen del Carmen dans la roche au bout du chemin. Faites une pause avec les habitants qui se recueillent devant la vierge.

Beautiful shrine to the Virgen del Carmen- patron saint of the sailors
Magnifique sanctuaire de la Virgen del Carmen, patronne des marins.

Le saviez-vous ?

Le nom Rincón de la Victoria a été donné par des moines qui venaient d’une ville appelée La Victoria à Cordoue. Ils y occupaient beaucoup de terres et de maisons. Ils ont donné à l’endroit son nom actuel qui signifie littéralement le Coin de la Victoire.

Jusqu’à il y a environ 30 ans, Rincon de la Victoria était encore une ville de pêcheurs. De nos jours, il s’agit clairement d’une destination résidentielle et touristique saisonnière.

De nombreux Malagueños ont leur résidence d’été à Rincon. En général, il y fait environ 5 degrés de moins qu’en ville.

beach-rincon-de-la-victoria

Après la fin de la promenade à Rincon de la Victoria, on emprunte le chemin de gravier en direction de Torre de Benalgabón à Malaga. 

Arrêt déjeuner et au-delà

Et si vous êtes à la recherche d’un endroit peu commun pour déjeuner, pourquoi ne pas essayer el chiringuito Puente Roma- la Quiniela Casa Paca ? Un bar de plage installé dans le lit d’une rivière asséchée, sous un pont !

Après Benalgabón, la piste cyclable de Malaga se transforme en un sentier naturel avec des panneaux d’information (en espagnol) sur la flore et la faune locales. Le sentier se termine aux plages de CHILCHES, qui se trouvent à environ 20 km du magasin MALAGA BIKE.

Si vous voulez aller plus loin à partir de ce point, vous devrez pédaler sur la route avec la circulation. La ville balnéaire de Torre del Mar est à 16 km. La belle ville de Nerja, avec ses falaises magnifiques et ses maisons blanchies à la chaux, est à environ 30 km de plus, mais elle vaut vraiment la peine d’être visitée ! Cependant, nous vous recommandons de louer l’un de nos vélos de trekking pour les randonnées plus longues.

Nous espérons que vous avez aimé faire du vélo à Malaga le long de la côte est.

Le retour à Malaga se fait par le même chemin que vous êtes venu.

Pourquoi ne pas essayer nos autres itinéraires autoguidés à vélo à Malaga le long de la côte ouest et au nord vers les jardins botaniques ?

Categories